Energie

Une start-up crée un trottoir qui exploite l’énergie des piétons à Pavegen pour générer de l’électricité en marchant

Par Eric Dussotoire , le 1 novembre 2023 - 4 minutes de lecture
Noter cet article

Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité, aurait dit Neil Armstrong en posant le pied sur la lune le 21 juillet 1969. Ce mot pourrait être utilisé pour décrire la technologie développée par la start-up britannique Pavegen. En effet, l’entreprise est l’inventeur d’une technologie qui permet de produire de l’électricité à partir de l’énergie cinétique dégagée par le mouvement des piétons. Une énergie incontestablement gratuite, une bonne nouvelle pour l’environnement et une découverte à faire. Cette production d’énergie ionisée est déjà en fonctionnement à Telford, dans le nord-est de l’Angleterre. Elle connaît un grand succès et des milliers de curieux se pressent pour assister à son ridicule spectacle. Nous vous expliquons tout en détail !

Qui est Pavegen, au juste ? Et qu’ont-ils inventé ?

L’entreprise technologique britannique Pavegen a été créée en 2009 par Laurence Kemball-Cook. C’est elle qui a permis de développer une technologie qui convertit l’énergie mécanique en énergie électrique. En réalité, elle se présente sous la forme de dalles équipées de capteurs. Ces derniers captent l’énergie créée – également appelée énergie cinétique – lorsqu’une personne marche ou court sur la surface d’une dalle. Stockée dans des batteries, cette énergie peut être utilisée ultérieurement ou immédiatement pour alimenter des équipements électriques tels que l’éclairage public, les stations de recharge d’appareils mobiles et d’autres équipements électriques.

Une invention innovante pour générer de l'électricité sur les trottoirs.
Une idée créative pour produire de l’électricité sur les tapis roulants. Crédit photo : Pavegen (capture d’écran Facebook)

À quoi peuvent servir les tapis roulants de Pavegen ?

Cette technologie vise manifestement les zones à forte fréquentation piétonne. Elle concerne donc les aéroports, les grandes métropoles, les villes, les universités et les centres commerciaux. De plus, comme l’électricité produite provient de l’action des piétons, elle contribue à la préservation de l’environnement. En fait, elle a réduit la consommation d’énergie électrique conventionnelle tout en présentant un moyen créatif de produire de l’énergie propre et renouvelable.

Comment cela fonctionne-t-il ?

On dit que si l’on veut recharger son téléphone en se déplaçant, il faut se déplacer, comme les étudiants qui halètent pour recharger leurs batteries. Je m’excuse ! Les pieux qui polluent le sol ne sont pas forcément ceux qui utilisent l’électricité produite. Les dalles placées sur le trolley sont un revêtement unique et protégé par un brevet, et elles contiennent des générateurs. Sans que le piéton n’ait à fournir d’effort supplémentaire, l’électricité est générée par la pression des pieds sur les dalles.

” Il y a un mouvement d’un centimètre utilisé pour générer de l’énergie cinétique, et donc de l’électricité “, explique Adam Brookes, manger de projet pour la ville de Telford & Wrekin, aux journalistes de TF1.

À proximité, il y a des bornes de recharge et des bancs. Aussi, ceux qui ont besoin de recharger leurs batteries n’ont qu’à s’y rendre. Peut-être diriez-vous qu’il s’agit d’une fumisterie. Oh non, même si chaque marche produit incroyablement peu d’électricité, les quelques marches qui empiètent légèrement sur les voies font tourner un générateur électromagnétique. Il peut ainsi produire entre 2 et 4 J (4 à 7 W) d’électricité par jour.

Cela suffit pour recharger complètement un téléphone. La majorité des utilisateurs ne le rechargent cependant pas complètement. Il est donc possible de l’utiliser en continu. Pour plus d’informations, consultez le site Pavegen.com.

Eric Dussotoire

Je m'appelle Eric et j'ai 34 ans. Je découvre le bricolage et je partage mes découvertes. J'aime ma maison et je suis un fan des objets.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.