Apiculture

Frelon asiatique : comment sauver nos précieuses abeilles

Par Eric Dussotoire , le 31 octobre 2023 - 7 minutes de lecture
frelon-asiatique-comment-sauver-nos-precieuses-abeilles
5/5 - (1 vote)

Le frelon asiatique, également connu sous le nom de Vespa velutina ou frelon à pattes jaunes, est un prédateur redoutable pour nos abeilles. Sa présence se propage rapidement en Europe et des mesures sont mises en place pour contrôler sa prolifération. Malheureusement, les frelons asiatiques sont beaucoup plus nombreux que les frelons européens. Ils attaquent non seulement les abeilles butineuses, mais aussi les larves à l’intérieur des ruches les plus faibles. Leur chasse intensive d’insectes menace la biodiversité et ils peuvent représenter un danger pour l’homme lorsqu’ils sont présents dans des zones industrielles ou résidentielles. Alors, comment protéger nos ruches contre cette menace ? Quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour sauver nos abeilles ?

Savoir identifier le frelon asiatique

Le frelon asiatique, arrivé en Europe en 2004 par accident, pose une menace grandissante pour nos abeilles. Reconnaissable à ses pattes jaunes et sa couleur noire, il se propage rapidement et est particulièrement actif en été et au début de l’automne. Comparé au frelon d’Europe, il est plus petit, mesurant entre 17 et 32 mm, et a des ailes plus foncées.

Le frelon asiatique construit ses nids en haut des arbres ou parfois dans des bâtiments comme des granges ou des hangars. Ces nids peuvent atteindre des tailles impressionnantes, pouvant mesurer jusqu’à 80 centimètres de diamètre. Une particularité du nid de frelons asiatiques est que l’entrée se trouve sur le côté, contrairement à celle des frelons européens qui se situe en dessous. Saviez-vous que ces nids peuvent contenir jusqu’à 5000 individus, dont 200 reines productrices ? Heureusement, seule une petite partie de ces reines réussira à fonder une nouvelle colonie.

Un prédateur féroce

frelon-asiatique-la-menace-qui-decime-nos-abeilles-decouvrez-comment-les-proteger

Les abeilles sont attaquées par les frelons asiatiques à l’entrée des ruches ou pendant qu’elles butinent sur les fleurs. Les frelons découpent le thorax des abeilles pour se nourrir de leur protéines. Les ruches les plus faibles sont les plus touchées, mais même les ruches fortes peuvent être affectées si les frelons empêchent les abeilles de sortir pour se préparer à l’hiver. Les abeilles sont stressées et luttent pour protéger leur habitat contre ce prédateur.

A LIRE  Les produits de la ruche favorisent-ils la santé?

En plus de représenter une menace pour les abeilles, le frelon asiatique peut également être dangereux pour les humains. Il est souvent présent en zone urbaine ou résidentielle, et s’approcher d’un nid de frelons est très risqué. Les frelons asiatiques sont très agressifs et leurs piqûres sont douloureuses. Les nids de frelons situés en haut des arbres sont difficiles à atteindre, mais les frelons peuvent également s’installer près du sol, dans des buissons par exemple. Il est donc important de détecter leur présence avant de déranger leur nid.

Moyens de lutte contre le frelon asiatique

Piéger la fondatrice :

Après l’hiver, les reines des frelons asiatiques ont besoin de sucre pour reprendre des forces, c’est pourquoi elles se mettent à la recherche de nourriture. C’est donc le moment idéal pour commencer à piéger ces insectes nuisibles. Cependant, il est important de respecter le calendrier suivant :

De la mi-février à la fin mars, il est recommandé de placer les pièges à proximité des nids de l’année précédente. Il est essentiel de limiter la capture à ces zones afin d’éviter de piéger d’autres insectes.
En avril, mai et jusqu’à la mi-juin, il est conseillé d’étendre le piégeage aux sites attractifs tels que les ruchers, les tas de ruches, les composts, les lieux de stockage des fruits et légumes, les déchèteries, etc. Tout le monde peut contribuer à cette lutte !

Pour que les pièges soient efficaces, il est recommandé de les installer entre 0,50 et 1,50 mètres de hauteur. Pour en savoir plus, consultez les informations détaillées.

Élaborer un piège pour frelons asiatiques :

Le piégeage en fin de saison, entre août et novembre, est le plus couramment utilisé pour attraper les frelons asiatiques. Les pièges sont conçus avec une entrée en forme d’entonnoir, dirigée vers l’intérieur du récipient, afin d’attirer les frelons par l’odeur de l’appât placé à l’intérieur.
Il est important de n’utiliser le piégeage au rucher que lorsqu’il y a une présence avérée de frelons et non pas de manière préventive, car cela attire beaucoup trop d’insectes.
L’appât peut être constitué de mélanges concentrés ou de préparations à diluer, mais vous pouvez aussi fabriquer votre propre mélange.
Pour cela, il vous suffit de mélanger de la bière brune, du vin blanc et du sirop de cassis en quantités égales. La bière et le cassis attireront les frelons, tandis que le vin blanc repoussera les abeilles.

A LIRE  Pourquoi devenir apiculteur et comment démarrer votre propre ruche ?

L’utilisation de boucliers ou muselières

Depuis un certain temps, de nouvelles méthodes de protection ont été développées pour protéger l’entrée des ruches. Des dispositifs tels que des boucliers ou des muselières sont installés pour empêcher les frelons de rester en stationnement devant la ruche, tout en permettant aux abeilles de passer librement. Ces dispositifs forment une barrière efficace, particulièrement pendant l’été lorsque la population de frelons est à son maximum et qu’ils sont à la recherche de protéines.

Le piège à frelons Red Trap :

Le Red Trap, un piège à frelon asiatique, est fabriqué dans une boîte en bois avec une grille à reine, un cône grillagé et un couvercle en plexi. La boîte en bois est peinte en rouge pour attirer les frelons. Ce piège est à la fois efficace pour capturer les frelons et sans danger pour les abeilles. Il peut être installé dès le début du printemps. Le fonctionnement du piège est simple : les frelons entrent par le cône grillagé, qui est très resserré de l’intérieur, et se retrouvent piégés à l’intérieur. Les abeilles, quant à elles, peuvent facilement sortir par la grille à reine. Pour augmenter les chances de capture, il est recommandé d’utiliser un appât très apprécié des frelons, comme de la brêche ou un attractif spécifique.

Destruction d’un nid de frelons asiatiques :

La meilleure façon de se débarrasser d’un nid de frelons asiatiques est d’utiliser une perche télescopique pour injecter de l’acide sulfurique ou de l’insecticide à l’intérieur du nid. Il est recommandé de faire appel à un professionnel équipé de protections appropriées pour effectuer cette opération. La destruction du nid est généralement réalisée en fin de journée, lorsque la plupart des ouvrières sont rentrées.

A LIRE  Quels sont les effets du propolis ?

La sélection ICKO

Le frelon asiatique est une menace pour nos abeilles. Découvrez comment les protéger en suivant les conseils des experts en apiculture. Les abeilles jouent un rôle essentiel dans la pollinisation des plantes, et le frelon asiatique peut causer des dommages considérables à leurs colonies. Il est donc important de prendre des mesures pour les protéger. Des sources telles que l’UNAF et le livre “Le petit traité Rustica de l’apiculteur débutant” de Gilles et Paul Fert, ainsi que Vita Europ, peuvent vous fournir des informations précieuses sur la façon de faire face à cette menace. Ne laissez pas les frelons asiatiques décimer nos abeilles, prenez des mesures dès maintenant pour les protéger.

Je m'appelle Eric et j'ai 34 ans. Je découvre le bricolage et je partage mes découvertes. J'aime ma maison et je suis un fan des objets.
Eric Dussotoire
Partagez cet article :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.