Jardin

Comment identifier les maladies du pommier pour les traiter rapidement ?

Par Eric Dussotoire , le 3 avril 2024 — Astuces Jardin - 2 minutes de lecture
découvrez comment reconnaître efficacement les maladies affectant les pommiers et agir rapidement avec les traitements appropriés.
Noter cet article

Découvrez comment repérer et traiter efficacement les maladies du pommier pour garantir la santé de vos arbres fruitiers. Suivez nos conseils pratiques pour agir rapidement et efficacement contre ces affections et préserver votre verger.

Comment identifier les symptômes des maladies sur les feuilles du pommier ?

découvrez comment repérer et traiter rapidement les maladies du pommier avec nos conseils pratiques.

Reconnaître les signes avant-coureurs

Les maladies sur les feuilles du pommier peuvent être causées par divers facteurs tels que des champignons, des bactéries ou des carences nutritionnelles. Pour un jardinier averti, il est crucial de savoir repérer les symptômes précoces afin de traiter rapidement et efficacement les arbres affectés.

La tache noire du pommier

La tache noire est l’une des maladies les plus courantes chez les pommiers. Elle se manifeste par l’apparition de taches noires sur les feuilles, ainsi que par leur déformation et leur chute prématurée. Cette maladie fongique peut être favorisée par un temps humide et chaud.

L’oïdium du pommier

L’oïdium est une autre maladie fongique qui affecte les feuilles du pommier. Elle se caractérise par un feutrage blanc sur les feuilles, ainsi qu’un jaunissement et un enroulement du limbe foliaire. L’oïdium apparaît généralement en été, lors des périodes de forte chaleur et de sécheresse.

La rouille du pommier

La rouille se manifeste par l’apparition de pustules orangées sur la face inférieure des feuilles. Ces dernières finissent par jaunir et tomber prématurément. Cette maladie fongique peut également causer des déformations des fruits et des rameaux.

Prévenir et traiter les maladies

Pour prévenir l’apparition de maladies sur les feuilles des pommiers, il est essentiel d’adopter de bonnes pratiques culturales. En premier lieu, veillez à planter des variétés résistantes aux maladies. Également, assurez-vous de fournir à vos arbres une irrigation adéquate et un sol bien drainé. Enfin, taillez régulièrement vos pommiers pour favoriser une bonne circulation de l’air et réduire l’humidité ambiante.

Si vos pommiers sont tout de même affectés par l’une de ces maladies, des traitements fongicides adaptés existent. N’hésitez pas à consulter un professionnel ou un centre de jardinage pour obtenir des conseils sur les produits les plus appropriés et leur mode d’emploi.

Partagez cet article :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.