Jardin

Comment agir en cas de chute d’un oisillon hors du nid ?

Par Eric Dussotoire , le 4 avril 2024 , mis à jour le 4 avril 2024 , 13 commentaires - 7 minutes de lecture
découvrez les bons gestes à adopter en cas de découverte d'un oisillon hors du nid pour lui donner les meilleures chances de survie.
Noter cet article

Découvrez les gestes essentiels à adopter en cas de chute d’un oisillon hors du nid pour lui donner les meilleures chances de survie. Suivez nos conseils pratiques pour agir de manière responsable et bienveillante envers ces petites créatures fragiles de la nature.

Comment sauver un oisillon tombé du nid ?

Découvrir un oisillon tombé de son nid peut susciter de la détresse et un sentiment d’urgence chez les amoureux de la nature. Si vous êtes témoin de cette situation, il est important de prendre les bonnes mesures pour assurer la sécurité et le bien-être de l’oisillon.

Évaluer la situation

Avant d’intervenir, observez attentivement la situation. Si l’oisillon est couvert de plumes et capable de battre des ailes, il est possible qu’il s’agisse d’un jeune oiseau qui apprend simplement à voler et qui sort du nid pour explorer ses environs. Dans ce cas, il est préférable de maintenir une distance respectueuse et de ne pas intervenir.

Intervenir en cas de besoin

Si l’oisillon est nu, les yeux fermés, ou semble blessé, il est probable qu’il ait réellement besoin d’aide. Dans ce cas, il est important de porter des gants pour éviter de laisser votre odeur humaine sur l’oiseau, ce qui pourrait amener les parents à l’abandonner.

Remettre l’oisillon dans le nid

Si vous pouvez repérer le nid et qu’il est accessible, déposez délicatement l’oisillon à l’intérieur. Les parents ne rejetteront pas leur oisillon parce qu’il a été touché par un humain. Assurez-vous que l’oisillon est bien installé et observer à distance si les parents reviennent le nourrir.

Créer un nid de substitution

Si vous ne pouvez pas retrouver le nid initial ou s’il est trop haut pour être atteint, il est possible de créer un nid de substitution. Une petite boîte avec des trous pour l’aération et remplie de feuilles ou d’herbe sèche peut suffire. Fixez ce nid aussi près que possible de l’ancien et surveillez la réaction des parents.

Contacter un centre de soins pour la faune sauvage

Si l’oisillon semble blessé ou si vous ne pouvez pas le remettre dans son nid, n’hésitez pas à contacter un centre de soins pour la faune sauvage près de chez vous. Ces organismes sont spécialisés dans la prise en charge des animaux en détresse et sauront comment aider l’oisillon le mieux possible.

A LIRE  Trouver le salon de jardin parfait pour l'été : les critères à ne pas négliger

Les gestes à adopter pour secourir un oisillon égaré

Comment réagir face à un oisillon tombé du nid

Découvrir un oisillon hors de son nid peut être source de stress pour un amoureux de la nature. Vous vous demandez s’il est perdu, blessé ou abandonné et souhaitez lui venir en aide. Voici quelques conseils pour vous guider dans cette démarche.

Identifier la situation de l’oisillon

Avant d’intervenir, prenez le temps d’évaluer la situation de l’oisillon. Si celui-ci est couvert de duvet, il est probablement un nidicole, encore incapable de voler. Dans ce cas, il est préférable de tenter de le remettre dans son nid. Si l’oisillon est plutôt recouvert de plumes, il s’agit peut-être d’un oiseau en période de “sortie du nid”, une étape normale de son développement où les parents continuent de le nourrir au sol.

Comment remettre un oisillon dans son nid

Si vous constatez que l’oisillon est un nidicole et que son nid est accessible, vous pouvez tenter de le remettre en place. Pour ce faire, munissez-vous de gants pour éviter de laisser votre odeur sur le jeune oiseau, et déposez-le délicatement dans son nid. Contrairement à certaines idées reçues, les parents ne rejetteront pas leur petit si vous l’avez touché.

Que faire si l’oisillon est blessé ?

En cas de blessure apparente, il est important de contacter un centre de soins pour la faune sauvage. N’essayez pas d’administrer des soins vous-même et ne donnez pas à boire ni à manger à l’oisillon, au risque d’aggraver son état. En attendant le transfert vers le centre de soins, installez-le dans un carton avec une source de chaleur, par exemple, une bouillotte enveloppée dans un linge.

Prévenir les chutes d’oisillons

Pour limiter les risques de chute, durant la période de nidification, veillez à entretenir vos arbres et haies avec précaution. Élaguer en dehors de la saison de reproduction et éviter l’utilisation de produits chimiques dans votre jardin contribueront à préserver la faune aviaire qui partage vos extérieurs.

Précautions à prendre lors du sauvetage d’un oisillon blessé

Découvrir un oisillon blessé dans son jardin peut susciter de l’émotion et de l’inquiétude. Voici les actions à entreprendre et les précautions à prendre pour lui venir en aide efficacement, sans nuire à son développement ni à son intégration dans la nature.

A LIRE  Découvrez ces 4 arbres au parfum désagréable à éviter de planter dans votre jardin

Identifier les situations d’urgence

Avant de vouloir à tout prix intervenir, il importe de bien évaluer la situation afin de déterminer si l’oisillon a réellement besoin de votre aide. Il arrive que de jeunes oiseaux quittent leur nid avant d’avoir appris à voler, c’est un processus normal dans leur développement. Cependant, si l’oisillon présente des signes évidents de blessure (plaies, saignements, pattes tordues, etc.) ou s’il est exposé à un danger imminent (proximité d’un chat, d’une route passante), une intervention s’impose.

Agir avec précaution et respecter la législation

Au préalable, renseignez-vous sur la législation en vigueur dans votre région concernant la manipulation d’oiseaux sauvages. Dans de nombreuses régions, il est strictement interdit d’intervenir sans l’avis d’un professionnel habilité, sous peine de sanctions. Dans tous les cas, gardez à l’esprit qu’il est fondamental de respecter la faune sauvage et son développement naturel.

Contacter un centre de soins adapté

Si vous constatez que l’oisillon est en danger ou blessé, contactez dans un premier temps un centre de soins spécialisé dans la prise en charge d’animaux sauvages. Ces centres disposent des compétences et des équipements nécessaires pour prodiguer les soins appropriés aux oisillons en détresse et favoriser leur réinsertion dans la nature.

Préparer un espace temporaire de sécurité

En attendant l’intervention des professionnels ou en suivant leurs recommandations, vous pouvez préparer un espace temporaire de sécurité pour l’oisillon. Disposez doucement l’oiseau dans un carton percé de trous pour l’aération. Évitez de donner à manger ou à boire à l’oisillon, car cela peut être préjudiciable à sa santé. Réchauffez légèrement l’environnement du carton avec une bouillotte enveloppée dans un tissu, sans étouffer l’oiseau.

Éloigner les prédateurs et les sources de stress

Dans la mesure du possible, évitez d’exposer l’oisillon au stress inutile lié à la présence humaine et aux bruits environnants. Si possible, tenez vos animaux domestiques (chats, chiens) éloignés de l’oiseau en détresse. La présence de prédateurs ou de sources de stress peut grandement compromettre les chances de survie de l’oisillon ou causer des traumatismes supplémentaires.

A LIRE  Guide pratique pour une culture réussie de melon : conseils et astuces pour la période de récolte

Laisser agir les professionnels

Dès l’arrivée des spécialistes ou après avoir suivi leurs instructions, confiez-leur l’oisillon en toute confiance. Ils sauront lui offrir les meilleures conditions de rétablissement et d’insertion dans la nature. N’oubliez pas que l’intervention humaine doit être limitée au minimum nécessaire, afin de préserver la santé et l’équilibre écologique de la faune sauvage.

Vous aimerez aussi :

Quand et comment faire du purin d’ortie ?

Quel est le NPK du purin d’ortie ? Par conséquent, le purin d’ortie concentré (à diluer 10 fois) serait un engrais NPK 0,175 – * – 0,038. Que signifie NPK ? Les engrais NPK représentent une formule classique d’engrais qui…

Peut-on utiliser du lait comme engrais pour les plantes ? Les réponses que vous devez connaître

De nombreuses questions tournent autour de l’utilisation du lait comme engrais pour les plantes. Mais qu’en est-il réellement ? Est-il bénéfique pour nos végétaux de les arroser avec du lait ? Découvrons ensemble les réponses à ces interrogations qui peuvent…

Comment tailler cypres leyland

Vous ne taillerez que les jeunes tiges sans jamais manipuler le vieux bois. Procéder au printemps avec les jeunes pousses lorsqu’elles atteignent 10 cm. Coupez-les en deux pour que les rameaux se ramifient pour rendre le sujet plus touffu lorsqu’il…

Un guide complet pour une culture réussie de tomates-cerises : les 6 étapes incontournables à suivre pour éviter les erreurs !

Un guide complet pour une culture réussie de tomates-cerises : les 6 étapes incontournables à suivre pour éviter les erreurs ! Les tomates-cerises, avec leur goût sucré et leur taille pratique, sont les joyaux du jardin potager. Vous rêvez de…

Je m'appelle Eric et j'ai 34 ans. Je découvre le bricolage et je partage mes découvertes. J'aime ma maison et je suis un fan des objets.
Eric Dussotoire
Partagez cet article :

Commentaires

Le 6 juillet 2024 à 10h24, Oreli Martinez a dit :


Je pense que parfois il faut laisser la nature suivre son cours. 🌿


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 6 juillet 2024 à 19h37, Adele Leclere a dit :


Je pense quon devrait laisser les oisillons se débrouiller seuls, cest la nature! 🐦🌿


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 6 juillet 2024 à 23h37, Eric Dussotoire a dit :


Les oisillons ont besoin de soins et de protection, cest notre devoir de les aider. 🐦💕


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 8 juillet 2024 à 13h20, Dougray Roux a dit :


Je pense quil vaut mieux laisser la nature suivre son cours. Lintervention humaine peut perturber.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 9 juillet 2024 à 3h34, Christine Bousquet a dit :


Je pense quil vaut mieux laisser la nature suivre son cours. Trop dintervention peut nuire.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 9 juillet 2024 à 10h34, Eric Dussotoire a dit :


Trop dintervention peut aussi sauver des vies. Parfois, la nature a besoin dun coup de pouce.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 9 juillet 2024 à 4h56, Vachel Jung a dit :


Je pense quil vaut mieux laisser loisillon et laisser faire la nature.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 9 juillet 2024 à 19h52, Cardoso a dit :


Qui se soucie des oisillons? Laissez-les se débrouiller seuls dans la nature! #controversial


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 9 juillet 2024 à 20h48, Daija Jouve a dit :


Je pense que parfois il vaut mieux laisser la nature suivre son cours.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 10 juillet 2024 à 8h47, Sabinien Chapuis a dit :


Je pense quil vaut mieux laisser la nature suivre son cours, sans intervention humaine.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 10 juillet 2024 à 12h13, Claud Delcroix a dit :


Je pense que parfois il vaut mieux laisser la nature suivre son cours.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 12 juillet 2024 à 13h08, Gaby Alonso a dit :


Je pense quon devrait laisser les oisillons se débrouiller seuls, cest la nature.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 12 juillet 2024 à 22h08, Eric Dussotoire a dit :


La nature est parfois cruelle, mais notre devoir est de protéger les plus vulnérables.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.