Energie

La France va bientôt ouvrir le premier cimetière photovoltaïque pour fournir de l’énergie propre à 4 000 résidents

Par Adrien , le 18 avril 2024 , mis à jour le 19 avril 2024 — cimetière photovoltaïque, énergie propre, france, renouvelable, Solaire - 2 minutes de lecture
découvrez le premier cimetière photovoltaïque de france, fournissant de l'énergie propre à 4 000 résidents
Noter cet article

Un projet innovant est sur le point de voir le jour en France, avec l’installation du premier cimetière photovoltaïque dans la petite commune de Saint-Joachim. Ce projet vise à fournir de l’énergie propre à pas moins de 4 000 résidents de la ville et à protéger le cimetière communal des inondations qui peuvent survenir dans cette zone marécageuse. De plus, il permettra de collecter l’eau de pluie pour l’irrigation d’installations sportives à proximité.

Ce projet est soutenu par la Fondation de France, qui encourage la transition énergétique vers les énergies renouvelables. Afin d’impliquer au maximum les citoyens et de les rallier autour du projet, la commune a fait appel à l’association Recit, qui représente le réseau énergétique local des Pays de la Loire. Cette association a accompagné le projet à toutes les étapes de sa réalisation.

Les habitants de la commune ont créé l’association Brièr’energie, qui compte aujourd’hui 15 membres actifs au conseil d’administration et plus de 500 membres. Cette association informe régulièrement sur l’avancée du projet et organise des débats avec l’équipe municipale. Elle est également responsable de la distribution gratuite de l’électricité produite grâce à l’installation solaire couverte par la commune.

La mise en place de ce cimetière photovoltaïque permettra de réduire les factures énergétiques des habitants, contribuant ainsi à combattre la précarité énergétique, un problème majeur pour de nombreux citoyens. Chaque résident pourra bénéficier d’une consommation annuelle d’énergie renouvelable allant de 1500 à 1800 kilowattheures, ce qui représente une économie d’environ 300 euros par an.

Afin d’assurer une distribution équitable de cette énergie gratuite, Brièr’energie travaille actuellement sur un “clé de répartition” spécifique à la commune. Cette clé permettra d’éviter que les gros consommateurs d’énergie ne bénéficient de la majorité de la production.

A LIRE  Saint-Hilaire-du-Harcouët : les Transports Jourdan révolutionnent-ils la ville avec le photovoltaïque ?

La concrétisation de ce projet est prévue dès le printemps prochain. Il s’agit d’une avancée majeure dans la promotion de l’énergie solaire en France, et d’une initiative qui pourrait inspirer d’autres communes à investir dans les énergies renouvelables.

Vous aimerez aussi :

Découvrez comment des abricotiers prospèrent sous les panneaux solaires dans les Pyrénées-Orientales !

Dans les Pyrénées-Orientales, une cohabitation innovante entre l’agriculture et l’énergie solaire voit le jour. Imaginez des abricotiers prospérer sous l’ombre bienfaitrice des panneaux solaires, offrant ainsi un double bénéfice inattendu pour l’environnement et l’agriculture locale. Cette initiative révolutionnaire démontre comment…

Prix des pellets dans le Nord-Pas-de-Calais : Bilan en juin 2023

Retour sur l’envolée des prix fin 2022 Après la guerre en Ukraine et la hausse du prix de l’électricité, les pellets ont vu leur prix s’envoler à la fin 2022. En effet, il fallait débourser jusqu’à 850 euros la tonne…

Les agriculteurs sauvent-ils leurs récoltes tout en générant de l’énergie grâce aux panneaux solaires ?

L’alliance entre l’agriculture et la technologie solaire s’annonce comme une solution innovante et durable pour les cultivateurs. En effet, la mise en place de panneaux solaires sur les exploitations agricoles offre la possibilité de sauvegarder les récoltes tout en produisant…

Guide pour reconnaître un pellet de bonne qualité

Les granulés de bois, également appelés pellets, sont de plus en plus utilisés comme source d’énergie renouvelable pour chauffer les foyers. Pour tirer le meilleur parti de votre système de chauffage à pellets, il est crucial de choisir des pellets…

Bonjour, je m'appelle Adrien et j'ai 28 ans. Je suis Jardinier dans un golf à Poitier et j'adore transmettre mon savoir sur l'entretien des espaces verts.
Adrien
Partagez cet article :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.