You are currently viewing Le grand débat sur la tonte de l’herbe humide

Le grand débat sur la tonte de l’herbe humide

Noter cet article

Vous pensez qu’un passage de la tondeuse après une tempête n’est pas un problème ? Souvent, cela fait plus de mal que de bien. Lisez ce qui suit pour connaître les meilleures solutions – et les plus sûres – à cette énigme courante des propriétaires.

 Peut-on vraiment tondre de l’herbe mouillée ?  

Bien qu’il existe certaines conditions dans lesquelles il est acceptable de tondre l’herbe lorsqu’elle est mouillée, de manière générale, vous avez raison. Le moment est mal choisi, et voici pourquoi. L’eau et l’électricité ne font pas bon ménage.

L’utilisation d’une tondeuse à gazon électrique sur une pelouse mouillée, surtout avec une rallonge, présente un risque d’électrocution.

Lorsque les connexions (et tout câblage sous les parties usées ou endommagées du cordon) sont exposées à l’humidité, cela entraîne des dommages à la machine et l’électrocution de l’opérateur. Même si vous utilisez une tondeuse à gazon à essence, l’eau de pluie peut pénétrer dans le réservoir de carburant.

Cela peut provoquer un dysfonctionnement du moteur et l’arrêter complètement.

Au fil du temps, l’eau peut provoquer la corrosion des pièces du moteur, ce qui entraîne des dommages coûteux à réparer.

Couper l’herbe sous la pluie représente un danger personnel

Outre le risque d’électrocution, le simple fait de marcher sur une pelouse glissante avec la force nécessaire pour pousser la tondeuse peut vous faire glisser (vous, l’opérateur) et tomber trop près des lames de la tondeuse.

Vous pouvez également tomber par temps humide et vous frapper la tête sur la belle bordure en pierre que vous venez d’installer, ou sur l’allée adjacente. Une forte pluie peut vous empêcher de voir ce que vous tondez et où vous allez.

Si vous portez des lunettes de vue ou des lunettes de sécurité, la tonte de l’herbe sous la pluie risque d’embuer vos lunettes ou de les recouvrir d’eau, ce qui réduit encore votre capacité à voir clairement.

Les brins d’herbe humides peuvent endommager la tondeuse.

Sans le stabilisateur de carburant approprié, les restes de carburant dans le réservoir de la tondeuse peuvent être contaminés par une humidité excessive et même corroder votre machine. Les brins d’herbe coupés peuvent également gêner le travail de la tondeuse en se collant à l’équipement en touffes qui bloquent l’aspiration ou la lame elle-même.

Dans les deux cas, ces blocages obligent la machine à travailler plus fort jusqu’à ce qu’elle s’arrête si vous ne nettoyez pas soigneusement au fur et à mesure. Il est presque impossible d’obtenir une coupe régulière lorsque vous tondez de l’herbe humide.

Les brins d’herbe mouillés sont lisses et difficiles à trancher, ce qui donne une coupe irrégulière (dans le meilleur des cas) plutôt que l’aspect net que vous pouvez obtenir par un après-midi ensoleillé.

L’herbe mouillée s’agglutine et les lames de la tondeuse ont plus de mal à couper les touffes épaisses, ce qui se traduit par un résultat en dents de scie.

En outre, un sol humide et détrempé est plus susceptible de permettre à l’herbe d’être entièrement arrachée du sol par des lames de tondeuse émoussées plutôt que d’être coupée proprement par les lames. Des lames de tondeuse bien aiguisées vous faciliteront la tâche.

Si vous devez absolument tondre votre jardin humide – la reine est peut-être en route pour vous rendre visite – assurez-vous que les lames de votre tondeuse sont en parfait état, qu’elles ont été récemment affûtées ou remplacées. Si elles ne sont pas aiguisées comme un scalpel, vous devrez peut-être passer deux ou trois fois sur la même parcelle de pelouse humide pour obtenir ne serait-ce qu’une fraction de la coupe que vous obtiendriez si la pelouse était sèche.

Et vous ne voulez certainement pas être en train de peiner dans la cour quand Sa Majesté arrive ! En général, les lames des tondeuses à gazon doivent être affûtées au moins deux fois par saison ou après 25 heures d’utilisation.

Tondre une pelouse humide est un moyen facile de propager des maladies fongiques.

Comme les champignons se développent dans les environnements humides, il n’est pas surprenant que des maladies telles que la maladie des plaques brunes puissent se développer sur une pelouse qui a été tondue juste après une tempête de pluie. Lorsque vous laissez des touffes d’herbe humide sur la pelouse, sans que l’air puisse les sécher, l’herbe devient plus sensible aux maladies fongiques.

Les brins d’herbe mouillés qui adhèrent au dessous du carter de la tondeuse peuvent également former des moisissures, qui peuvent se propager à votre pelouse lors de la prochaine tonte. La coupe de l’herbe mouillée peut endommager la base de votre pelouse.

Outre la propagation potentielle de maladies fongiques, la tonte d’une herbe humide peut endommager le sol. Les tondeuses sont des machines lourdes et ne sont pas conçues pour être utilisées sur un sol mou et boueux. Les roues (et même vos chaussures) peuvent compacter le sol saturé ou même provoquer la formation d’ornières, endommageant les racines et empêchant la croissance d’une herbe saine à l’avenir. Vérifiez toujours le sol avant de démarrer votre tondeuse. Si le sol semble boueux ou mou, il vaut mieux attendre avant de tondre la pelouse. Tondre une pelouse humide entraîne un nettoyage supplémentaire.

L’herbe coupée devient très collante lorsqu’elle est mouillée, ce qui nécessite un nettoyage supplémentaire. Les brins d’herbe humides qui collent au châssis de la tondeuse peuvent créer un terrain propice aux moisissures – et éventuellement à une tondeuse cassée – si la machine reste trop longtemps humide.

Veillez à nettoyer le plateau de coupe de ces lames collées, à brosser les pneus et à essuyer le corps de la tondeuse. Ensuite, portez votre attention sur les taches laissées derrière vous. La chlorophylle contenue dans l’herbe humide fraîchement coupée causera plus de taches que celles que vous rencontrez lors d’une journée de tonte moyenne, alors préparez-vous à éliminer immédiatement les taches d’herbe sur vos vêtements, vos chaussures et votre entrée.

Utilisez le mode d’éjection latérale pour que l’herbe mouillée n’endommage pas le sac de votre tondeuse

Avant de tondre une pelouse humide, assurez-vous de prendre toutes les précautions de sécurité.

Tout d’abord, testez la saturation du sol. Lorsque vous vous tenez debout sur votre pelouse, vous ne devez pas être en mesure de vous enfoncer dedans ou de voir de l’eau monter sur les bords de vos chaussures – tondre dans une telle quantité d’eau est une mauvaise idée. Sans la présence d’eau stagnante, vous pouvez potentiellement dompter votre jardin dans une certaine mesure en utilisant une tondeuse à essence stabilisée avec des lames bien aiguisées. Si vous le pouvez, réglez votre tondeuse en mode d’éjection latérale.

Bien que cela laisse des rangées d’herbe coupée sur votre pelouse pour un ensachage manuel plus tard, cela vous évitera de vous retrouver avec un sac de tondeuse dont l’intérieur est mouillé. Vous pouvez aussi essayer de sortir la tondeuse à tambour de grand-père de la remise – c’est peut-être avec elle que vous aurez le plus de chance sur l’herbe mouillée.

Réglez le plateau de coupe de la tondeuse à gazon à un niveau élevé pour obtenir une coupe plus régulière. Enfin, réglez le plateau de coupe de votre tondeuse sur l’un des réglages les plus élevés pour que les brins d’herbe ne mesurent que 3 ou 4 pouces de long et pas plus.

Il est difficile pour une tondeuse à gazon d’obtenir un rasage de près lorsqu’elle passe sur une pelouse humide, alors laissez-lui un peu de mou si vous voulez qu’elle fasse son travail aussi bien que possible. En suivant ces simples règles de base, vous serez en sécurité même si vous essayez d’entretenir votre pelouse dans des conditions moins qu’idéales

FAQ sur la tonte de l’herbe mouillée

Pourquoi ne faut-il pas couper l’herbe lorsqu’elle est mouillée ?

Tondre de l’herbe mouillée n’est pas bon pour la santé de la pelouse, la fonctionnalité de l’équipement ou la sécurité de l’opérateur. Non seulement vous risquez d’endommager vos machines coûteuses, mais en poussant une tondeuse sur une pelouse humide, vous risquez de glisser et de vous blesser. La tonte d’une pelouse humide peut également entraîner des maladies fongiques des plantes et des ornières dans votre pelouse.

Combien de temps dois-je attendre pour tondre la pelouse après une pluie ?

En cas de rosée matinale légère ou après de légères averses de pluie, il suffit parfois d’attendre entre 2 et 5 heures pour que la pelouse sèche avant de la tondre. En cas d’averse plus importante, vous devez attendre au moins une journée pour tondre en toute sécurité. Les zones ombragées de la pelouse mettront plus de temps à sécher que les zones ensoleillées.

Peut-on couper l’herbe après une pluie ?

Bien que la tonte d’une pelouse humide puisse endommager votre tondeuse ou votre gazon, il existe des astuces pour minimiser les problèmes si vous n’avez pas le temps d’attendre. L’utilisation d’une lame bien aiguisée permet de garder votre pelouse plus saine lorsque le sol est encore humide. Vous pouvez également relever le carter de votre tondeuse de 3 pouces ou plus et évacuer latéralement les déchets humides. Toutefois, si le sol sous la pelouse semble spongieux lorsque vous marchez dessus, arrêtez-vous tout de suite et laissez-lui le temps de sécher avant d’essayer de tondre.

La tonte d’une pelouse mouillée n’émousse-t-elle pas la lame ?

Si l’herbe mouillée ne peut pas à elle seule émousser la lame de la tondeuse, sa surface glissante ne facilite certainement pas le processus de coupe. Et si l’herbe reste sur la lame, les brins d’herbe saturés peuvent provoquer de la rouille et la mort prématurée des pièces métalliques de la tondeuse, comme la lame.

Quel est le meilleur moment pour couper l’herbe ?

Le meilleur moment pour couper l’herbe dépend quelque peu de l’endroit où vous vivez. Si vos matins sont couverts de rosée et que vos après-midi sont chauds, tondez la pelouse en milieu de matinée, lorsque la rosée a séché mais avant que le soleil ne soit brûlant. Si la rosée du matin n’est qu’une histoire de sonnets et qu’il fait chaud avant même que le petit-déjeuner ne soit sur la table, le meilleur moment pour tondre l’herbe est tôt le matin.

Dernières réflexions

Bien qu’il puisse être tentant de tondre votre pelouse dès que la pluie se termine, il est préférable d’attendre que l’herbe soit sèche. Tondre de l’herbe mouillée peut entraîner des maladies fongiques des plantes, endommager le sol et même blesser le conducteur de la tondeuse, autant de problèmes qui peuvent être évités avec un peu de patience.

lapluieetlebeautemps

Je m'appelle Didier et j'ai 34 ans. Je découvre le bricolage et je partage mes découvertes.

Laisser un commentaire